Notre sélection de thés noirs à découvrir 

Le thé noir est un thé complètement oxydé, plus chargé en théine et caféine que les autres. D’une variété à l’autre, la durée de fermentation peut être amenée à varier, ce qui va avoir des répercussions sur la couleur, mais aussi sur les saveurs de la boisson. Une fois la fermentation terminée, on stoppe le processus en faisant chauffer les feuilles à 90°C à sec. Quelles différences avec le thé vert et comment associer cette boisson ? Quelques explications s’imposent !

Connaissez-vous le thé noir ? 

Ce thé est le plus consommé en Europe, surtout en Angleterre alors qu'en Asie, le thé vert est le plus consommé ! 
Vous voulez en savoir un peu plus ? 

L'histoire du thé noir

Il semblerait que le thé noir soit le fruit de la sérendipité ! 
Et oui, selon la légende, une simple erreur aurait permis de découvrir cette délicieuse boisson qui aujourd'hui remplit toutes les théières d'Europe ! 

C'est au XVIIème siècle, au cours d'un voyage en bateau pour acheminer du thé de Chine vers l'Angleterre que le miracle se serait produit. Dans le bateau, exposé à l'humidité et la chaleur, le thé vert se serait oxydé et serait devenu un thé noir !
Arrivé en Angleterre, ce thé aurait beaucoup intrigué les Anglais qui décidèrent de tout de même le goûter ! À la surprise générale, ils ont adoré ce breuvage et en ont recommandé à la Chine ! 
Et voilà comment serait né le thé noir ! 

Toutefois, la véritable origine du thé noir n'est pas très claire. Les Chinois ont aussi vu dans la fermentation du thé vert la possibilité d'en réduire le volume, et donc de faciliter le transport. 

Où est produit le thé noir ? 

À l'origine, vous l'avez compris, le thé noir provenait de Chine. Par la suite, la culture du thé noir s'est développée et aujourd'hui l'Inde, le Kenya, le Sri Lanka, la Turquie, l'Iran et le Japon en produisent également. 

Dans quelle région on consomme le plus de thé noir ? 

Même si le thé noir provient majoritairement d'Asie, c'est en Europe qu'on le consomme le plus ! Et les champions de la consommation de thé noir sont... les britanniques ! 

Les différentes variétés de thé noir ? 

Thé noir de Chine : Evidemment, la Chine est le plus grand producteur de thés noirs. La grande majorité de sa production est destinée à l'exportation car le thé le plus consommé en Chine est le thé vert. En Chine, certain thés noirs sont appelés "thé rouge" simplement car la liqueur dévoile une jolie couleur aux reflets rouges. Chez nous, le thé rouge est surtout assimilé au Rooibos. 

Le Lapsang Souchong : Le Lapsang Souchong est originaire de la province de Fujian. Ce thé particulier est un thé noir fumé à la saveur boisée et très parfumée. Il est souvent utilisé pour accompagner des dégustations de plats salés. 

Le Keemun : Le thé Keemun provient également de Chine, produit uniquement dans le comté de Quimen. Il possède un léger goût fumé et est pauvre en amertume. Il existe plusieurs types de thé Keemun. Ce thé est parfois utilisé dans la composition du Oolong, un thé semi-fermenté. 

Thé noir d'Inde : L'Inde est le deuxième pays producteur de thé noir très reconnu pour sa qualité. L'Inde bénéficie de jardins très célèbres et ses thés consommées et appréciés dans le monde entier. Quelle est la différence entre le thé vert et le thé noir ? Les thés sont tous fabriqués avec la même plante, le Camellia Sinensis. Pour différencier le thé noir du thé vert, il ne faut pas s’intéresser à la matière première, mais à la méthode de conception : c’est ainsi qu’on peut distinguer les deux types de thé. 

Le thé noir d'Assam : Le thé Assam est un thé produit dans l'Etat de Assam au Nord Est de l'Inde. Il est cultivé sur les flancs de l'Himalaya. Ce thé corsé est subtilement épicé et très réputé pour sa qualité. 

Le thé Darjeeling : Le Darjeeling est assurément le thé noir le plus réputé. Ce thé cultivé dans le Bengale occidental bénéficie de conditions exceptionnelles due à l'altitude. Le Darjeeling provient d'une variété de théiers originaires de Chien. Toutes ces conditions réunies permettent au Darjeeling de développer son goût si délicat. La récolte la plus attendue et la plus prestigieuse s'effectue au printemps, on parle alors de "Champagne des thés". 

Quelle est la différence entre le thé noir et le thé vert ? 

Les thés sont tous fabriqués avec la mm plante, le Camélia Sinensis. Pour différencier le thé noir du thé vert, il ne faut pas s'intéresser à la matière première, mais à la méthode de conception : c'est ainsi qu'on peut distinguer les deux types de thés.

Pour fabriquer du thé vert, on effectue une oxydation des feuilles, avant de stopper ce processus à haute température. Pour cela, on peut soit exposer le thé à la vapeur, soit le torréfier dans une bassine. Puis, les feuilles de thé doivent être séchées. 

Quand on veut produire du thé noir, on laisse les feuilles s’oxyder complètement après la cueillette. Comme pour le thé vert, on procède à une dessiccation en fin d’oxydation – mais celle-ci intervient beaucoup plus tard pour du thé noir. 

Dans le monde, on consomme plus de thé noir que de thé vert. Si la Chine reste le premier exportateur mondial dans le domaine du thé vert, la production de thé noir s’est largement internationalisée : les premiers pays qui en fabriquent sont le Kenya, le Sri Lanka, l’Inde, le Vietnam et l’Indonésie.

Avec quels mets associer le thé noir ? 

Les amateurs d’œnologie le savent : on n’associe pas n’importe quel vin avec n’importe quel plat. Et cela est aussi vrai quand on apprécie le thé et que l’on aspire à jouer aussi bien que possible avec les saveurs ! Un thé Ceylan, idéal pour le matin, peut contre toute attente être servi avec de la viande rouge. Et si vous souhaitez plutôt préparer un plat à base de viande blanche, vous avez tout intérêt à favoriser le thé noir Darjeeling. 

Par ailleurs, le thé peut aussi être proposé avec un plateau de fromages, à condition de connaître les bonnes associations. Ainsi, les thés noirs s’accordent particulièrement bien avec les fromages à pâte pressée ou cuite. 

Au moment du dessert, le Darjeeling reste une base incontournable pour accompagner toutes les recettes à base de fruits. 

Le thé noir peut en outre être cuisiné pour donner du goût à toutes sortes de plats : par exemple, on peut placer un sachet de thé noir dans le bouillon d’un plat de viande pour y apporter de la saveur. Il existe également des recettes de gâteaux sucrés au thé : le cake au thé noir, par exemple. Il contient naturellement du thé noir, mais aussi du lait, du beurre, du sucre, des œufs, du miel, de la farine, de la levure chimique et un soupçon de sel… La cuisson se fait au four, à 180°C, en 50 minutes.

Quels sont les bienfaits du thé noir ? 

Même s'il est oxydé, le thé noir conserve de nombreux bienfaits pour votre corps ! 

Le thé noir est très riche en antioxydants. Cela permet d'améliorer la circulation sanguine, et de lutter contre les maladies liées au vieillissement. Pour vous expliquer un peu : Selon de nombreuses études scientifiques du monde entier, les antioxydants permettent d'avoir une meilleure santé cardiovasculaire car ils optimisent a circulation sanguine et diminuent notamment le risque d'accident vasculaire cérébral. 


Le thé noir est aussi riche en tannins. Cela permet d'avoir un meilleur confort digestif, de faciliter la digestion et de diminuer les ballonnements. 


Le thé noir peut aussi être un allié pour stabiliser la glycémie ou réguler les graisses dans l'organisme. Le thé noir est une véritable source de bien-être et dans une certaine mesure permet d'éviter les maladies chroniques telles que le diabète ou le cholestérol. 

Enfin, le thé noir est très riche en catéchines. Ce principe actif est un véritable allié pour la perte de poids grâce à ses vertus amincissantes. De plus, le thé vous permet d'atteindre très facilement la consommation quotidienne d'eau recommandée, soit 2L d'eau par jour. 

À quel moment de la journée faut-il boire du thé noir ? 

Le thé noir est riche en théine. Un stimulant naturel qui permet de booster votre énergie, votre concentration et votre vigilance. À l'inverse de la caféine qui libère une stimulation instantanée mais à très court terme (ce qui engendre souvent un "coup de mou" quelques heures après la consommation) la théine propage une énergie diffuse sur le long terme. 
Ainsi, nous vous conseillons de consommer votre thé noir le matin ou en début d'après-midi pour éviter que la théine n'impact votre sommeil. 

Comment préparer le thé noir ? 

Pour préparer le thé noir, nous vous conseillons de le laisser infuser environ 3 minutes dans une eau frémissante entre 85°C et 90°C. 

Attention à la température de l'eau : une eau bouillante brûlera les feuilles de thé ! 

Certains l'apprécient avec un nuage de lait et un peu de sucre. Agrémentez votre thé selon vos goûts : l'important c'est de se faire plaisir

Thés Noirs nature

Découvrez les meilleurs thés nature de grandes origines spécialement sélectionnés par nos experts.

Filtrer / Trier par

26 produits

Nos coffrets de thés

Découvrez notre nouvelle collection Noël, et faites le plein de nouvelles saveurs !

Découvrir